La mousse blanche sur les plantes : comprendre et traiter ce phénomène

la mousse blanche sur les plantes : comprendre et traiter ce phénomène

Vous avez peut-être déjà observé une étrange mousse blanche recouvrant certaines de vos plantes, et vous vous demandez ce que c'est ? Pas de panique, nous allons vous expliquer les causes de ce phénomène et comment y remédier.

Mousse blanche et insectes : un lien étroit

L'apparition de cette mousse blanche est souvent due à la présence d'un type spécifique d'insecte, appelé cercope. Ces petits insectes sauteurs se nourrissent de la sève des plantes, causant ainsi l'apparition de l'écume caractéristique.

Les caractéristiques du cercope

Le cercope appartient à la des cercopidés et mesure généralement entre 5 et 8 mm de long. Sa couleur varie du vert au brun selon les espèces. Il possède de grandes pattes arrière permettant des sauts impressionnants pour un si petit insecte.


Ces insectes vivent en colonie et se trouvent principalement sur les tiges des plantes herbacées, notamment celles appartenant aux familles des Apiacées (comme le céleri ou la carotte) ou des Fabacées (légumineuses comme le pois, la fève ou le haricot).

Pourquoi la formation de mousse blanche ?

En se nourrissant de la sève des plantes, le cercope aspire une grande quantité de liquide pour extraire les éléments nutritifs dont il a besoin (notamment les sucres). Le surplus d'eau et d'autres substances indésirables sont ensuite éliminés par l'insecte sous forme d'écume blanche. Cette mousse recouvre alors la plante et fixe les larves de cerecope.

Non seulement la mousse protège les larves des prédateurs et de la déshydratation, mais elle agit aussi comme camouflage, rendant ainsi leur présence plus difficile à détecter.

L'impact sur les plantes et comment y remédier ?

Bien que cette écume puisse sembler impressionnante de prime abord, elle est en général inoffensive pour les plantes adultes et les arbres. Toutefois, si les attaques sont massives et récurrentes, cela peut fragiliser certaines plantules et affaiblir les plantes.

A lire  Le monde fascinant des plantes de lin

Actions préventives

Il est préférable d'agir avant que les colonies d'insectes ne se développent trop et n'envahissent vos plantes. Voici quelques conseils pour limiter les infestations :

  • Surveillez régulièrement vos plantations et inspectez les tiges à la recherche d'amas de mousse blanche.
  • N'hésitez pas à introduire des prédateurs naturels dans votre jardin, tels que les oiseaux insectivores, les crapauds ou les coccinelles, qui se régaleront des cercopes.
  • Privilégiez une rotation des cultures et évitez de planter les familles de plantes sensibles (Apiacées, Fabacées) sur la même parcelle plusieurs années d'affilée.
  • Maintenez un biodiversité végétale variée dans votre jardin, pour ne pas fournir un terrain de jeu idéal aux insectes indésirables.

Traits curatives

Si vous constatez la présence de mousse blanche sur certaines de vos plantes, voici ce que vous pouvez faire :

  1. Enlevez manuellement l'écume à l'aide d'un chiffon humide, en prenant soin de bien éliminer les larves.
  2. Vaporisez de l'eau savonneuse (avec un peu de savon noir ou savon de Marseille dilué) sur les zones atteintes. Cette solution permettra de dissoudre la mousse blanche et éliminer les larves restantes.
  3. Les traitements chimiques ne sont pas forcément nécessaires, mais si vous y tenez, assurez-vous d'utiliser des produits respectueux de l'environnement et de suivre les instructions à la lettre.
  4. Rappelez-vous qu'une intervention précoce et ciblée peut suffire à endiguer le problème, sans avoir recours à des mesures plus drastiques.

La découverte de mousse blanche sur vos plantes peut certes être surprenante, voire inquiétante. Toutefois, il est important de garder en tête que ce phénomène est souvent bénin et simple à traiter. Un peu de vigilance et quelques gestes simples peuvent aider à prévenir ce problème et à conserver un jardin sain et épanoui.

A lire également