Les araignées noires de maison : des visiteurs indésirables ?

les araignées noires de maison : des visiteurs indésirables ?

Le terme « araignée noire maison » fait référence à plusieurs espèces d'araignées qui peuvent se trouver chez nous, notamment les tégenaires. Bien qu'inoffensives pour l'homme, ces petites bêtes à huit pattes déchaînent souvent un sentiment de panique lorsqu'elles sont découvertes dans nos habitats.

Mais que savons-nous vraiment sur ces créatures discrètes et fascinantes ? Cet article vise à jeter un regard plus attentif sur le monde de l'araignée noire domestique afin de mieux comprendre son comportement et ses caractéristiques physiques.

La tegénaire : une araignée commune en milieu urbain

La des tégenaires regroupe plus d'un millier d'espèces distinctes et est largement répandue à travers le monde. Ces araignées sont également appelées « agelenidae » ou « araignées du genre Tegenaria ». Parmi les araignées noires de maison, la tégenaire est sans doute la plus fréquemment rencontrée en Europe et aux États-Unis.


Anatomie et description physique

Toutes les araignées appartenant à cette famille sont dotées de huit yeux, disposés en deux rangées de quatre et possèdent également huit pattes velues. Les mâles mesurent généralement entre 10 et 15mm, tandis que les femelles atteignent une taille légèrement plus grande, allant jusqu'à 18mm hampe non inclus.

Ces araignées présentent une couleur sombre, généralement brun foncé ou noirâtre. Leur opisthosome (partie postérieure du corps) est souvent marqué de bandes longitudinales d'un ton plus clair.

Habitat et mode de vie

Les tégenaires sont particulièrement adaptées à la vie en milieu urbain : elles élisent domicile dans les lieux obscurs et humides tels que les caves, les remises, les garages ou encore les escaliers extérieurs des maisons. Ces araignées opportunistes n'hésitent pas également à s'installer dans les bâtiments désaffectés ou en construction.

Elles tissent leurs toiles près du sol et préfèrent vivre au calme, sans être dérangées par l'agitation humaine. En revanche, si elles se sentent menacées, elles peuvent quitter leur nid pour trouver refuge ailleurs.

A lire  Jardinage en intérieur : Les meilleures plantes pour des espaces à faible luminosité

Autres espèces d'araignées noires maison

Il existe également d'autres espèces d'araignées noires qui peuvent se retrouver chez nous, bien que moins fréquemment que les tégenaires. En voici quelques exemples :

  1. Amaurobius ferox : cette araignée est originaire d'Europe occidentale et peut mesurer jusqu'à 20mm chez les femelles. Elle possède un corps noir brillant aux reflets bleutés et tisse sa toile près des ouvertures de bâtiments tels que les fenêtres ou les portes.
  2. Uloborus plumipes : souvent appelée « araignée velue », cette espèce présente un corps recouvert de poils fins lui donnant une apparence duveteuse. Elle se nourrit principalement de mouches et autres petits insectes.
  3. {@seokeyword|Steatoda } : cette famille d'araignées est parfois surnommée « fausses veuves ». Elles ressemblent assez aux véritables veuves noires, mais sont moins dangereuses pour l'homme. Ces araignées apprécient particulièrement les endroits chauds et secs comme les greniers ou les combles aménagés.

Peut-on se débarrasser des araignées noires maison ?

Même si ces petites créatures peuvent paraître effrayantes au premier abord, il convient de rappeler qu'elles sont inoffensives pour l'homme et même utiles dans notre environnement domestique car elles participent à réguler la population d'insectes nuisibles. Néanmoins, il est légitime de ne pas souhaiter partager son espace avec elles.

Voici quelques mesures que vous pouvez prendre pour éloigner les araignées noires de votre maison :

  • Maintenir une propreté rigoureuse : en éliminant les débris alimentaires et les résidus de poussière, vous réduirez de facto le nombre d'insectes qui viennent se nourrir dans votre habitat et donc les araignées qui viennent les chasser.
  • Boucher les fissures et interstices : cela empêchera les araignées de pénétrer dans votre maison et d'y tisser leurs toiles.
  • Utiliser des insecticides naturels : certaines huiles essentielles comme la lavande, le citron ou la menthe poivrée sont réputées pour repousser les araignées. Vous pouvez les diluer avec un peu d'eau et vaporiser le mélange sur les zones où elles sont susceptibles de se trouver (attention à ne pas en abuser, certains animaux domestiques sont sensibles ou allergiques à ces huiles).
  • Faire appel si nécessaire à un professionnel de la désinsectisation : si malgré vos efforts, vous constatez une présence accrue ou persistante d'araignées, il peut être utile de consulter un expert qui saura identifier l'origine du problème et appliquer les solutions adaptées pour vous débarrasser définitivement.
A lire  La ciguë des jardins, une plante toxique à connaître

En conclusion…

Au-delà de la peur qu'elles suscitent chez nombre d'entre nous, les araignées noires maison ont beaucoup à nous apprendre sur le monde fascinant des arachnides. En les observant de plus près, on remarquera souvent qu'elles sont bien loin d'être d'effrayantes « bébêtes » mais plutôt d'ingénieux prédateurs qui régulent efficacement la population d'insectes nuisibles dans notre environnement quotidien.

A lire également