Tout sur la fixation des panneaux solaires : Guide complet et conseils

Tout sur la fixation des panneaux solaires : Guide complet et conseils

L’adoption des énergies renouvelables, en particulier le solaire photovoltaïque, a considérablement augmenté ces dernières années. Selon le rapport de l’Agence Internationale de l’Énergie en 2020, la capacité mondiale de production d’énergie solaire devrait croître de près de 50 % dans les cinq prochaines années. Choisir le bon système de fixation pour ses panneaux solaires devient donc un enjeu majeur pour optimiser la production d’électricité et assurer la durabilité de l’installation. Dans le présent article, je partagerai avec vous des informations cruciales sur la fixation des panneaux solaires, tirées de ma propre expérience dans le domaine du bricolage et de la rénovation.

Qu’est-ce qu’un support de fixation pour panneau solaire ?

Le choix du système de fixation est une étape cruciale dans l’installation de tout système solaire photovoltaïque. Il ne s’agit pas simplement d’un élément pour maintenir les panneaux en place, mais d’une solution complexe qui doit tenir compte de nombreux facteurs, tels que l’orientation, l’inclinaison, et la résistance aux intempéries. Un support de fixation bien choisi et correctement installé peut significativement améliorer le rendement des panneaux solaires.

Concrètement, un support de fixation est conçu pour ancrer solidement les panneaux au sol, sur un toit, une façade ou toute autre structure adéquate. Il existe différents types de supports adaptés à diverses configurations : surimposition pour les toitures inclinées, intégration au bâti, systèmes de lestage pour toitures plates, ou encore solutions spécifiques pour montage au sol. Chaque type de support présente ses avantages et contraintes, nécessitant un choix éclairé basé sur les spécificités du projet.


Des supports qui varient selon le lieu d’installation

La première question à se poser lorsque l’on envisage d’installer des panneaux solaires est : où vais-je les placer ? Cette question est plus complexe qu’il n’y paraît, car le lieu d’installation influence non seulement le type de support de fixation nécessaire, mais aussi le rendement général de l’installation.

A lire  Panorama des soucis courants des panneaux solaires : que faut-il savoir ?

Sur une toiture inclinée, les supports en surimposition sont privilégiés pour leur simplicité d’installation et leur coût relativement faible. Cependant, pour des toits spécifiques comme ceux en ardoise ou en tôle ondulée, des solutions adaptées existent pour garantir une fixation sûre et durable.

Les installations sur toitures plates peuvent recourir à des bacs à lester ou des systèmes sur châssis, évitant ainsi de percer la couverture et de potentiellement compromettre son étanchéité. Quant aux installations au sol, elles offrent une grande flexibilité quant à l’orientation et l’inclinaison, mais exigent un espace suffisant et une protection adéquate contre le vol ou les dégradations.


Il est également possible d’installer des panneaux sur la façade d’un bâtiment. Cette option, bien que moins courante, peut s’avérer judicieuse lorsque l’espace au sol ou sur le toit est limité, ou pour maximiser l’exposition solaire à certaines heures de la journée.

Support de fixation préconçu ou diy ?

Faire le choix entre un support préconçu et une solution Do It Yourself (DIY) dépend de plusieurs facteurs, notamment des compétences en bricolage de l’installateur, du budget disponible et des spécificités de l’installation. Les supports préconçus, bien qu’étant plus onéreux, offrent une garantie de performance et de sécurité difficiles à égaler pour les solutions DIY. Ils sont conçus pour résister aux conditions météorologiques les plus extrêmes et assurent une durabilité à long terme de l’installation.

Cependant, pour ceux qui, comme moi, aiment mettre la main à la pâte et personnaliser leur projet, la construction d’un support sur mesure peut être une expérience enrichissante. Il faut néanmoins être conscient des risques et s’assurer que la structure soit suffisamment solide pour supporter le poids des panneaux et résister aux intempéries.

A lire  Beem On 460W : Panneau solaire Plug and Play facile d'usage et performant

Avant de se lancer dans un projet DIY, il est fortement recommandé de consulter des guides spécialisés, voire de discuter avec des professionnels. La sécurité de votre installation solaire ne doit pas être prise à la légère.

Les autres fixations de panneaux solaires

En dehors des méthodes de fixation traditionnelles, il existe d’autres options innovantes pour l’installation de panneaux solaires. Par exemple, les systèmes sur mât permettent de surélever les panneaux au-dessus d’obstacles à l’ensoleillement, tels que des arbres ou d’autres constructions. Bien que moins communs en résidentiel, ces systèmes trouvent leur utilité dans des installations spécifiques.

Les trackers solaires, capables d’orienter les panneaux en suivant la trajectoire du soleil, maximisent le rendement énergétique. Toutefois, leur coût élevé et la complexité de leur installation les rendent moins accessibles pour le grand public.

En tant que fervente défenseure de l’écoresponsabilité, je trouve passionnant d’explorer les diverses méthodes de fixation qui permettent d’intégrer l’énergie solaire à notre quotidien, tout en minimisant notre impact sur l’environnement.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *