Panneaux solaires : Faut-il les installer en série ou en parallèle ?

Panneaux solaires : Faut-il les installer en série ou en parallèle ?

Le débat entre l’installation de panneaux solaires en série ou en parallèle suscite de nombreux questionnements chez les particuliers et professionnels désirant optimiser leur système photovoltaïque. Choisir la bonne configuration peut grandement influencer la performance globale de l’installation solaire. Afin de clarifier cette problématique, je vais partager mes connaissances acquises tout au long de ma carrière dans le domaine de la rénovation écologique et du design d’intérieur. Passionnée par les solutions énergétiques vertes, j’ai étudié en profondeur les avantages et inconvénients de chaque type de branchement et leur impact sur la durabilité et l’efficacité des installations solaires.

Monter ses panneaux solaires en série

Le montage en série des panneaux photovoltaïques, engendrant une augmentation de la tension globale du système tout en conservant l’intensité du courant identique à celle d’un seul panneau, est souvent privilégié dans les grandes installations solaires. Ce type de branchement permet une installation simplifiée avec moins de câblage, ce qui peut réduire les coûts initiaux d’installation.

Par exemple, si l’on connecte plusieurs panneaux produisant chacun 30 volts et 5 ampères en série, la tension s’additionne. Pour 15 panneaux solaires, cela donnerait ainsi une tension totale de 450 volts, avec une intensité constante de 5 ampères.


La principale force de ce montage réside dans sa capacité à minimiser les pertes d’énergie sur de longues distances, rendant le transport de l’électricité plus efficace. Cependant, il faut noter sa sensibilité aux ombrages partiels. Une ombre sur un seul panneau peut affecter l’efficacité de toute la chaîne. De plus, les tensions élevées générées présentent des risques accrus d’électrocution, nécessitant des mesures de sécurité strictes. Dans la pratique, je conseille toujours à mes clients de consulier des professionnels pour ce type d’installation.

A lire  Prix d'un panneau solaire pour maison 120m² : Guide complet 2023

Connecter ses panneaux solaires en parallèle : comment ça se passe ?

Opter pour un montage en parallèle signifie connecter ensemble les bornes positives (+) et négatives (-) de chaque panneau. Ce faisant, la tension reste identique à celle d’un seul panneau, tandis que le courant total est la somme des courants produits par chaque panneau. Cette configuration est idéale pour les installations de petite à moyenne taille, surtout lorsqu’il est important de maintenir une basse tension pour des raisons de sécurité.

Prenez, par exemple, le cas de trois panneaux produisant chacun 28 volts et 4 ampères. Une fois montés en parallèle, la tension globale reste à 28 volts, mais le courant atteint 12 ampères. Cela permet de fournir une plus grande quantité d’énergie, sans pour autant augmenter la tension, ce qui est plus sûr dans un cadre résidentiel.


Néanmoins, cette approche exige des câbles de plus gros calibre pour transporter efficacement le courant plus élevé, ce qui peut entraîner une hausse des coûts initiaux. De plus, tout comme pour le montage en série, chaque panneau doit idéalement posséder la même tension pour prévenir un déséquilibre dans la production d’électricité.

Branchement panneaux solaires : mix série/parallèle

Une configuration hybride, combinant les montages en série et en parallèle, est parfois envisagée pour bénéficier des avantages de chaque système et atténuer leurs inconvénients. Ce type de branchement s’adapte particulièrement aux systèmes complexes, comme ceux rencontrés dans les installations solaires domestiques de grande échelle ou dans les zones exposées à des niveaux variables d’ensoleillement.

A lire  Calculer le nombre de panneaux solaires pour 200 m² : Guide complet

Dans un montage mixte, plusieurs groupes de panneaux connectés en série (pour augmenter la tension) sont ensuite branchés entre eux en parallèle (pour accumuler le courant). Cette approche permet d’équilibrer la tension et le courant selon les besoins spécifiques de l’installation, tout en optimisant l’espace disponible.

En tant qu’experte en bricolage et rénovation, j’ai pu observer que bien que cette solution offre une grande flexibilité, elle requiert une bonne connaissance des systèmes photovoltaïques pour être mise en œuvre correctement. L’ajout de composants de sécurité, comme des diodes anti-retour, est indispensable pour protéger l’installation contre les courants inverses qui pourraient endommager les panneaux.

Conclusion

Choisir entre un montage en série, en parallèle, ou une combinaison des deux pour des panneaux solaires dépend largement des spécificités de chaque projet. Que ce soit pour une maison éco-responsable ou un projet de plus grande envergure, il est crucial de peser soigneusement les avantages et inconvénients de chaque configuration.

Dans ma pratique, j’ai toujours veillé à conseiller une approche personnalisée, en prenant en compte des facteurs tels que la taille de l’installation, le budget, les objectifs énergétiques, et le niveau d’exposition au soleil. La consultation d’un professionnel du solaire est souvent judicieuse pour garantir la sécurité et l’efficacité de l’installation. À travers ces lignes directrices, j’espère avoir éclairé votre choix entre ces deux méthodes de branchement, ou pourquoi pas, le choix d’une solution hybride.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *