Les mille-pattes de maison : petits ennemis aux grandes conséquences

les mille pattes de maison : petits ennemis aux grandes conséquences

Découvrir un mille-pattes dans sa maison peut s’avérer très désagréable pour certaines personnes. En effet, ces petites créatures à l’aspect étrange et aux multiples pattes peuvent parfois nous causer quelques ennuis. Dans cet article, nous allons explorer les différentes espèces de mille-pattes que l’on peut rencontrer dans nos maisons et voir si certains d’entre eux présentent un danger pour les humains.

Pourquoi trouve-t-on des mille-pattes dans nos maisons ?

Il existe plusieurs raisons qui expliquent la présence de mille-pattes dans nos habitations :

  • Milieux humides : Les mille-pattes apprécient particulièrement les endroits humides et sombres. C’est pourquoi on les retrouve souvent dans les salles de bain, les cuisines ou encore les caves.
  • Nourriture : Ces animaux sont également attirés par la nourriture disponible dans nos maisons. Ils se nourrissent généralement d’insectes morts, de débris végétaux et même de papier peint ou de colle !
  • Abri contre les prédateurs : Enfin, nos maisons constituent pour les mille-pattes un abri idéal contre leurs prédateurs naturels tels que les oiseaux, les amphibiens ou les araignées.

Ainsi, il n’est pas rare de les voir se faufiler derrière nos meubles ou dans les coins sombres de notre demeure.


Les différentes espèces de mille-pattes

Il existe plus de 10000 espèces de mille-pattes à travers le monde ! En France, on peut principalement en rencontrer trois types :

  1. Le scutigère véloce (Scutigera coleoptrata) : Ce mille-pattes allongé et rapide possède 15 paires de pattes et des antennes très développées. Son corps est plat et mesure environ 2-3 cm de longueur sans compter ses longues pattes. Il vit généralement à l’intérieur des bâtiments et chasse les insectes nuisibles tels que les fourmis, les araignées ou les moustiques.
  2. Le lithobie à pinces (Lithobius forficatus) : Ce mille-pattes de petite taille (environ 1-3 cm) possède 15 paires de pattes et un corps brun-rougeâtre. Il vit plutôt à l’extérieur des maisons, sous les pierres ou dans les fissures des murs. Toutefois, il peut accidentellement pénétrer dans nos habitations lorsqu’il cherche de la nourriture.
  3. Le julus (Ommatoiulus moreletii) : Avec ses nombreuses anneaux et ses 30 à 40 paires de pattes, le julus est un mille-pattes plus imposant que les autres. Il mesure entre 1 et 3 cm de longueur et possède généralement un corps noir ou brun foncé. Ce mille-pattes est très fréquent à l’extérieur des maisons, dans les jardins notamment.
A lire  Le charme du préle jardin pour un espace vert esthétique

Les dangers potentiels pour les humains

Bien que la plupart des mille-pattes soient inoffensifs pour les humains, certaines espèces peuvent tout de même représenter un danger. En effet, certaines personnes peuvent développer une réaction allergique lors d’un contact avec ces animaux. De plus, il a été rapporté quelques cas d’œdème et de douleur intense suite à une piqûre de mille-pattes.

Le scutigère véloce : un prédateur utile ?

Même si le scutigère véloce peut paraître effrayant à première vue, sachez qu’il n’est pas dangereux pour l’homme. En effet, ses pièces buccales sont trop petites pour percer notre peau et sa toxicité est faible. De plus, ce mille-pattes est considéré comme un auxiliaire précieux dans la lutte contre les nuisibles. En chassant activement les insectes présents dans nos habitations, il permet de réguler leur population et donc de limiter les infestations. Alors, la prochaine fois que vous croisez un scutigère véloce chez vous, laissez-le tranquille car il fait équipe avec vous !


Piqûres de lithobie à pinces et de julus : précautions à prendre

Les lithobies à pinces et les julus peuvent piquer l’homme en cas de contact direct avec leur corps. Si cela vous arrive, voici quelques conseils :

  • Lavez la zone touchée avec de l’eau et du savon pour limiter le risque d’infection.
  • Désinfectez avec un antiseptique.
  • Appliquez une poche de glace sur la piqûre pour diminuer la douleur et l’enflure.
  • Si la réaction est sévère (douleur intense, œdème), n’hésitez pas à consulter un médecin rapidement.

Comment prévenir l’invasion des mille-pattes ?

Pour éviter de voir débarquer ces petites bêtes dans nos maisons, voici quelques mesures simples à mettre en place :

  • Asséchez les zones humides : comme nous l’avons vu précédemment, les mille-pattes sont attirés par les endroits humides. Pensez donc à bien ventiler les pièces et à utiliser un déshumidificateur si nécessaire.
  • Nettoyez régulièrement : passer l’aspirateur et laver les sols permettra de limiter la présence de nourriture pour ces animaux.
  • Bouchez les fissures et les interstices : en empêchant les mille-pattes d’accéder à votre intérieur, vous limiterez grandement leur présence dans votre demeure.
  • Utilisez des répulsifs naturels : certains produits comme la terre de diatomée ou les huiles essentielles d’eucalyptus et de lavande sont réputées pour éloigner les mille-pattes.
A lire  Créez un espace de détente unique avec un salon de jardin en palette moderne

En appliquant ces quelques conseils, vous devriez réussir à maintenir une cohabitation paisible avec ces petites créatures fascinantes. Souvenez-vous que si un mille-pattes pénètre chez vous, il est probablement là pour vous débarrasser de nuisibles encore plus indésirables !

Publications similaires