Guide pratique : fabriquer un support solaire au sol étape par étape

Guide pratique : fabriquer un support solaire au sol étape par étape

De plus en plus, l'autosuffisance énergétique se présente comme une ambition réalisable pour les particuliers désireux d'adopter un mode de vie plus durable. En 2020, la France comptabilisait déjà plus de 500 000 installations photovoltaïques, marquant une progression significative dans l'adoption des énergies renouvelables. Parmi les solutions disponibles, l'installation de panneaux solaires au sol se distingue comme une alternative ingénieuse, surtout lorsque l'espace sur le toit est limité ou inadapté. Aujourd'hui, je vous partage mes conseils pour fabriquer un support solaire au sol, une initiative qui reflète mon engagement pour un habitat écoresponsable.

Pourquoi opter pour un support solaire au sol ?

Cultiver un jardin et y intégrer des panneaux solaires peut sembler être un pari audacieux, mais c'est un choix que j'ai fait en tant qu'adepte de la vie durable et éco-responsable. L'installation au sol de panneaux solaires possède plusieurs atouts non négligeables. En premier lieu, elle offre une flexibilité certaine en terme d'orientation et d'inclinaison, optimisant ainsi l'efficacité énergétique à travers les saisons. De plus, cette configuration élimine les problématiques d'ombrage souvent rencontrées avec les installations en toiture.

L'autre dimension significative réside dans le potentiel d'optimisation de terrains inutilisés. Pour les propriétaires disposant d'espaces inexploités, l'installation de panneaux solaires au sol se présente comme une manière d'enrichir leur valeur tout en contribuant activement à la production d'énergie verte. Sans oublier, cette approche est parfaitement alignée avec un mode de vie concernés par l'environnement, en minimisant l'impact visuel et en épousant harmonieusement le paysage.


Les matériaux à utiliser dans le montage de cette structure

Dans la construction d'un support pour panneaux solaires au sol, le choix du matériau joue un rôle prépondérant, tant pour la durabilité que pour l'efficacité de l'installation. Traditionnellement, le bois et le métal se positionnent comme les options privilégiées. Le *bois*, de par sa facilité de manipulation et son coût réduit, constitue une solution accessible pour les bricoleurs amateurs. Toutefois, sa sensibilité aux conditions météorologiques exige un traitement adéquat pour garantir une longévité optimale.

A lire  Coût détaillé des panneaux solaires : Guide des tarifs 2023

À l'inverse, le métal, notamment l'acier galvanisé, offre une résistance supérieure face aux éléments. Sa durabilité et sa solidité en font un choix judicieux pour les supports solaires au sol, en particulier dans les régions sujettes à des conditions climatiques extrêmes. Malgré un coût initial potentiellement plus élevé, l'investissement dans le métal se justifie par une dépense minimisée sur le long terme en termes d'entretien et de réparation.

Monter soi-même un support solaire au sol : est-ce une bonne idée ?

En tant que passionnée du *DIY* et ayant une expérience significative dans la rénovation et le bricolage, je peux affirmer que construire son support solaire au sol est à la portée de ceux qui sont prêts à s'investir dans le projet. Cela dit, se lancer dans ce type de construction exige une préparation minutieuse, depuis la conception des plans jusqu'au choix des outils et matériaux. La personnalisation du support offre un avantage notable, permettant d'ajuster la structure aux dimensions spécifiques des panneaux solaires et aux particularités du site d'installation.


L'auto-construction d'un tel support représente également une économie conséquente comparée à l'achat d'une structure préfabriquée. Avec un budget moyen oscillant entre 200 et 500 euros, selon que l'on opte pour des matériaux de récupération ou neufs, l'écart de prix avec les solutions industrielles, pouvant excéder 1000 euros, est significatif. Cette économie réalisée peut alors être allouée à l'amélioration de la performance des panneaux ou à d'autres projets écologiques au sein du foyer.

Comparaison des coûts pour la construction d'un support solaire
Type de Matériel Coût Moyen
Matériaux de récupération ~200 euros
Matériaux neufs ~500 euros
A lire  Sunology dévoile Play recto verso : une station innovante pour l'énergie solaire

En somme, la clé d'une installation réussie et durable réside dans l'attention portée aux détails à chaque étape du projet, de la conception à l'assemblage en passant par la sélection des matériaux. Avec une planification rigoureuse et un peu d'huile de coude, monter soi-même un support solaire au sol devient non seulement une option viable mais également une démarche enrichissante, tant sur le plan personnel que pour l'environnement.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *