Valériane des jardins : découvrez tous les secrets de cette plante fascinante

valeriane jardin

La valériane des jardins, également connue sous le nom de Centranthus ruber ou valériane rouge, est une espèce de plante appartenant au genre Centranthus. Originaire d’Europe et du Bassin méditerranéen, cette plante ornementale possède des qualités esthétiques qui la rendent très appréciée dans les jardins. Zoom sur une plante aux multiples facettes.

Description et caractéristiques de la valériane des jardins

La valériane des jardins est une plante vivace herbacée pouvant atteindre jusqu’à 80 cm de hauteur. Cette espèce se distingue notamment par :

  • Ses tiges érigées et ramifiées,
  • Ses feuilles opposées, allongées et lancéolées,
  • Ses fleurs regroupées en cymes terminales, de couleur blanc, rose pâle ou rouge vif selon les variétés,
  • Sa période de floraison qui s’étend généralement de mai à septembre,
  • Son fruit capsule déhiscent contenant de nombreuses petites graines.

Les fleurs de la valériane des jardins dégagent un parfum légèrement sucré et agréable qui attirent de nombreux insectes pollinisateurs tels que les papillons et les abeilles.


Différences entre la valériane des jardins et la valériane officinale

S’il est courant d’associer la valériane des jardins à la valériane officinale, ces deux espèces sont pourtant bien distinctes. En effet, alors que la valériane des jardins appartient au genre Centranthus, la valériane officinale (Valeriana officinalis) fait partie du genre Valeriana.

Par ailleurs, la valériane officinale est une plante médicinale réputée pour ses vertus sédatives et relaxantes, alors que la valériane des jardins ne présente pas ces mêmes propriétés thérapeutiques.

Culture et entretien de la valériane des jardins

Facile à cultiver, la valériane des jardins est une plante robuste qui peut s’épanouir dans des conditions variées :


  • Type de sol : elle tolère aussi bien les sols riches que pauvres, frais ou secs, tant qu’ils présentent un bon drainage. Elle apprécie tout particulièrement les sols calcaires.
  • Exposition : la valériane des jardins s’adapte aux situations ensoleillées comme ombragées, mais préfère tout de même les emplacements bien exposés à la lumière.
  • Rusticité : cette plante est résistante au froid, supportant des températures jusqu’à -15°C.
A lire  La maison la plus luxueuse du monde : un aperçu époustouflant

Pour réussir la culture de la valériane des jardins, il convient de respecter certaines étapes :

  1. Semez les graines en mars-avril sous abri ou directement en place à partir de mai. Veillez à ne pas trop les enterrer et à les espacer d’au moins 30 cm pour permettre un bon étalement de la plante.
  2. Au bout de quelques semaines, lorsque les jeunes plants ont atteint une dizaine de centimètres de hauteur, repiquez-les en pleine terre à l’emplacement choisi.
  3. Arrosez régulièrement pendant les premières semaines de plantation pour assurer un bon enracinement.
  4. Taillez légèrement la plante après la floraison pour stimuler l’apparition de nouvelles fleurs et conserver un port compact.
  5. Divisez les touffes tous les 3 à 4 ans pour éviter la concurrence entre les plants et prolonger leur durée de vie.

Utilisations et associations possibles avec d’autres plantes

La valériane des jardins est principalement utilisée à des fins ornementales pour :

  • Orner les parterres et massifs de fleurs,
  • Garnir les rocailles et les murets grâce à son port retombant,
  • Agrémenter les jardins de curé ou les jardins méditerranéens avec ses fleurs aux couleurs vives,
  • Créer de petits bouquets champêtres.

Associée à d’autres espèces de plantes, la valériane des jardins apporte une touche de couleur et de légèreté à l’ensemble. Elle se marie ainsi particulièrement bien avec :

  • Les graminées, telles que le gaura, l’éragrostis ou la stipa,
  • Les vivaces à feuillage décoratif, comme l’heuchère ou le lamier,
  • D’autres plantes méditerranéennes ou alpines, à l’image du thym, de la lavande, du romarin ou du lilas des Alpes.
A lire  L'eau des piscines doit-elle être filtrée pour le plaisir et la santé ?

Découvrez également d’autres espèces du genre Centranthus

La valériane des jardins n’est pas la seule représentante du genre Centranthus. Parmi les autres espèces intéressantes pour leur valeur ornementale, on peut citer notamment :

  • Centranthus calcitrapae, une espèce endémique de Grèce aux fleurs blanches étoilées,
  • Centranthus longiflorus, originaire de Turquie et de Syrie, qui se caractérise par ses fleurs rose pâle munies d’un éperon allongé,
  • Centranthus trinervis, une espèce rare des Alpes françaises et italiennes aux fleurs rouge pourpré.

Avec sa facilité de culture, son esthétisme et ses nombreuses possibilités d’associations avec d’autres plantes, la valériane des jardins a décidément tout pour plaire aux amateurs de jardinage et de compositions florales.

Publications similaires