Les insectes marron dans la maison : comment les identifier et les contrôler ?

les insectes marron dans la maison : comment les identifier et les contrôler ?

Il est fréquent de rencontrer des insectes marron dans nos maisons, que ce soit en milieu rural ou urbain. Ces petites créatures peuvent parfois nous causer quelques désagréments voire, dans certains cas, provoquer de sérieux problèmes. Dans cet article, nous allons passer en revue cinq types d’insectes marron courants dans nos maisons, et vous donner des conseils pour mieux les connaître et les contrôler.

Le ciron : un micro-insecte qui adore la farine et le bois humide

Le ciron (Lepisma saccharina), également appelé poisson d’argent, est un petit insecte sans ailes de couleur gris-argenté à marron clair mesurant jusqu’à 10 mm de long. Il se nourrit principalement de substances amylacées comme les grains et la farine, mais peut également s’attaquer au papier et au bois humide.

Comment prévenir l’apparition du ciron dans votre maison ?

  • Maintenez une bonne ventilation pour éviter l’humidité.
  • Stockez vos denrées alimentaires dans des récipients hermétiques.
  • Faites régulièrement le ménage dans les zones sombres et fraîches de votre maison.

Le psoque : un insecte qui aime le papier, les livres et les stocks de céréales

Le psoque (Psocoptera spp) est un insecte d’environ 1 à 5 mm de long, ressemblant à une petite fourmi marron avec de grandes ailes translucides. Il se nourrit principalement de matières organiques à base de cellulose comme le papier, les livres et les stocks de céréales.


Astuces pour limiter la présence de psoques dans votre domicile

  • Maintenez un taux d’humidité faible en utilisant un déshumidificateur.
  • Contrôlez régulièrement les fissures et les crevasses des murs et des planchers.
  • Inspectez régulièrement vos stocks de denrées alimentaires et prenez soin de bien les emballer.
A lire  Les cafards noirs de jardin : ce qu'il faut savoir

L’anthrène : un ravageur redoutable pour les textiles

L’anthrène (Anthrenus verbasci) est une petite espèce de coléoptère mesurant entre 2 et 4 mm de long, de couleur brune avec des taches claires sur les élytres. Les larves de cet insecte s’attaquent aux matériaux d’origine animale, notamment les laines, les plumes, la fourrure et les tapis.

Comment éviter les infestations d’anthrènes dans votre maison ?

  1. Passez régulièrement l’aspirateur sur vos tapis et autres textiles.
  2. Stockez les vêtements et textiles que vous n’utilisez pas dans des housses étanches.
  3. Vérifiez régulièrement vos objets en fourrure ou en plumes pour détecter la présence de larves d’anthrènes.

Le pou rouge : un parasite redoutable pour les oiseaux domestiques

Le pou rouge (Dermanyssus gallinae) est un acarien ectoparasitaire, aussi appelé « acarien des volailles », qui se nourrit du sang des oiseaux. Il mesure environ 1 mm de long et est de couleur rouge à brun foncé. Le pou rouge peut occasionnellement être retrouvé dans les maisons avec des volières, ou près des nidifications d’oiseaux sauvages.

Mesures préventives contre le pou rouge

  • Gardez les alentours de votre maison propres et sans débris pour éviter l’accueil de nids d’oiseaux sauvages.
  • Nettoyez et désinfectez régulièrement les cages de vos oiseaux domestiques.
  • Traitez les infestations rapidement avec des produits acaricides adaptés.

Le scléroderme : un allié naturel contre les termites et autres insectes xylophages

Le scléroderme (Sclerodermus spp) est un hyménoptère de petite taille mesurant entre 2 et 5 mm de long, de couleur marron noirâtre. Cet insecte est un parasitoïde qui se nourrit principalement de termites et d’autres insectes xylophages. Il peut être considéré comme un allié naturel dans la lutte contre ces derniers, notamment pour protéger les charpentes en bois.


Conseils pour encourager la présence de sclérodermes

  1. Évitez l’utilisation excessive de pesticides qui pourraient nuire aux populations de sclérodermes.
  2. Laissez du bois mort ou des branches en décomposition dans votre jardin pour attirer les termites et autres insectes xylophages, ainsi que leurs prédateurs naturels tels que les sclérodermes.
  3. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel de la lutte antiparasitaire pour vous aider à évaluer la situation et mettre en place une stratégie adaptée en cas de problème avec les termites ou autres insectes nuisibles dans votre maison.

Publications similaires