Jardin vertical : transformez votre espace avec style et fonctionnalité

jardin vertical : transformez votre espace avec style et fonctionnalité

Vous avez envie de créer un espace vert chez vous, mais vous manquez de place ? Pas de souci ! Optez pour le jardin vertical, une solution esthétique et pratique qui s’adapte à tous les intérieurs et extérieurs. Dans cet article, nous vous dévoilons tout ce que vous devez savoir sur cette tendance écologique qui fait fureur dans nos habitats modernes.

Pourquoi choisir un jardin vertical ? Les avantages

Aussi appelé mur végétal ou façade végétalisée, le jardin vertical présente de nombreux atouts tant pour l’environnement que pour la qualité de vie :

  • Economie d’espace : en cultivant vos plantes à la verticale, vous gagnez un maximum de place au sol et profitez pleinement de chaque m² disponible.
  • Esthétique : un jardin vertical mettra en valeur votre intérieur ou votre façade, ajoutant ainsi une touche de nature et de fraîcheur à votre environnement quotidien.
  • Isolation thermique et acoustique : les matériaux utilisés pour construire ce type de jardin permettent de réduire les pertes de chaleur et d’atténuer les bruits parasites.
  • Biodiversité : en créant un nouvel écosystème dense et varié, vous contribuez à favoriser la faune et la flore locales.
  • Filtration de l’air : les plantes présentes dans un jardin vertical absorbent une partie des particules polluantes et rejettent de l’oxygène purifié, améliorant ainsi la qualité de l’air ambiant.

Quel type de jardin vertical choisir ? Différentes options à votre disposition

D’une manière générale, il existe deux grandes catégories de jardins verticaux : l’autoportant et le fixé au mur. Chacun a ses propres spécificités et avantages. Faisons un tour d’horizon de ces solutions pour vous aider à trouver celle qui conviendra le mieux à vos besoins :


Le jardin vertical autoportant

Ce type de jardin offre une grande liberté quant à son installation. Étant indépendant de tout support, il peut être placé n’importe où : terrasse, balcon, pièce de vie ou encore patio… Il vous suffit de disposer d’un sol stable et d’éviter les zones trop exposées aux vents violents. Le jardin vertical autoportant est souvent composé de bacs empilables, comme le célèbre minigarden.

Le jardin vertical fixé au mur

Comme son nom l’indique, ce modèle se fixe directement sur une paroi existante. Cela peut être la façade extérieure de votre maison, mais aussi un mur intérieur. Dans tous les cas, il est important de veiller à la solidité du support et de prévoir un système d’étanchéité adapté pour ne pas endommager le revêtement mur. Le jardin vertical fixé au mur peut être réalisé avec différentes techniques, telles que les panneaux modulaires, les poches en géotextile ou encore les bacs métalliques suspendus.

A lire  Valériane des jardins : une plante ornementale aux multiples vertus

Comment aménager un jardin vertical chez vous ? Les étapes clés

Maintenant que vous avez choisi le type de jardin qui correspond à vos attentes, il est temps de passer aux travaux d’aménagement ! Voici quelques conseils pour bien démarrer :


  1. Définissez l’emplacement : choisissez le lieu idéal en fonction de la luminosité, de l’exposition et de la vue souhaitée sur votre jardin vertical. Pensez également à l’accessibilité pour faciliter l’entretien et l’arrosage.
  2. Étudiez les contraintes techniques : vérifiez la résistance du support, prévoyez un système d’évacuation des eaux usées et assurez-vous que les conditions climatiques conviennent aux plantes sélectionnées.
  3. Mettez en place la structure : installez la base de votre jardin vertical (bacs, panneaux, supports…), en respectant les consignes de pose et de sécurité associées.
  4. Choisissez les plantes : privilégiez les espèces adaptées au milieu vertical et au contexte environnemental (ombre, soleil, humidité…). Variez les dimensions, les teintes et les textures pour créer un ensemble harmonieux et attrayant.
  5. Installez un système d’arrosage : pour optimiser le développement et la santé de vos plantes, prévoyez un kit d’arrosage goutte-à-goutte efficace et économe en eau. Vous pouvez également envisager la récupération d’eau de pluie ou l’irrigation par gravité.
  6. Entretenez régulièrement votre jardin vertical : taillez les végétaux, nettoyez les supports, contrôlez le bon fonctionnement de l’arrosage… Bref, gardez un œil sur votre mur végétal pour qu’il reste toujours beau et sain !

Laissez libre cours à votre imagination avec le jardin vertical

Pour donner une touche personnelle à votre espace vert suspendu, n’hésitez pas à jouer avec les formes, les couleurs et les matériaux. Pourquoi ne pas créer un vertical kitchen garden, où vous ferez pousser des herbes aromatiques et des légumes-feuilles ? Ou encore opter pour un tableau végétal artistique qui reflète vos goûts esthétiques ? Les possibilités sont nombreuses et variées, il ne vous reste plus qu’à expérimenter et trouver l’aménagement qui correspond le mieux à vos envies !

Publications similaires