Comment lutter contre les marrons insectes dans votre maison

comment lutter contre les marrons insectes dans votre maison

Vous êtes victime d’une invasion de petits marrons insectes dans votre maison et vous ne savez pas comment vous en débarrasser ? Ces nuisibles peuvent causer des dommages considérables à vos biens et nuire à votre confort quotidien. Dans cet article, nous allons aborder les différentes espèces d’insectes communément appelées « marron » et vous donner quelques astuces pour lutter efficacement contre leur présence.

Les principaux marrons insectes rencontrés dans nos maisons

Tout d’abord, il est important de savoir que plusieurs espèces d’insectes sont regroupées sous l’appellation « marron » en raison de leur couleur brune ou rougeâtre. Parmi eux, on retrouve notamment :

  • Le ciron, également connu sous le nom de biscuitier : cet insecte mesure entre 1 et 2 mm et s’attaque surtout aux aliments secs (céréales, pâtes) ainsi qu’aux objets en bois. Il est reconnaissable par sa forme aplatie et ses pattes arquées.
  • Le psoque, un petit insecte ressemblant à un acarien qui se nourrit de poussières et de moisissures. Il prolifère particulièrement dans les pièces humides telles que la salle de bains ou la cuisine.
  • L’anthrène, un coléoptère de petite taille (<1 cm) attiré par les textiles et la poussière. Il est souvent responsable de trous dans les vêtements et tapis.
  • Le pou rouge, parasite externe des oiseaux, qui peut aussi coloniser nos maisons et se nourrir occasionnellement de sang humain.
  • Le scléroderme, insecte prédateur des autres nuisibles (notamment termites et larves d’anthrènes) dont l’introduction dans la maison est parfois recommandée pour réguler leur population.

Comprendre la cause de l’invasion pour mieux lutter contre les marrons insectes

Pour venir à bout des marrons insectes présents dans votre maison, il est essentiel d’en identifier la cause. En effet, chacune de ces espèces a des besoins spécifiques en termes d’habitat et de nourriture :


  • Les cirons sont généralement attirés par les aliments mal protégés et les objets en bois dégradés. Une mauvaise conservation de vos denrées alimentaires ou un excès d’humidité dans le logement peuvent favoriser leur apparition.
  • Les psoques apprécient particulièrement les environnements humides et sombres, riches en moisissures et poussières. Un manque d’aération et d’hygiène sont susceptibles de provoquer leur infestation.
  • L’anthrène est friand de fibres animales (tapis, vêtements en laine) et peut être introduit dans votre maison via des objets contaminés, ou simplement par les fenêtres.
  • Le pou rouge cherche avant tout à se nourrir de sang d’oiseaux. Si vous possédez un poulailler ou que votre logement est souvent fréquenté par des oiseaux (balcon, rebords de fenêtre), vous risquez davantage d’en rencontrer.
  • Enfin, le scléroderme pénètre généralement dans nos maisons lorsqu’il y trouve d’autres insectes à dévorer. Il peut donc être considéré comme un allié plutôt qu’un ennemi.
A lire  Les plantes feuilles roses : ajoutez une touche de couleur à votre intérieur

Astuces pour éliminer les marrons insectes

Voici quelques conseils pratiques pour vous aider à lutter contre ces nuisibles :

  1. Nettoyez régulièrement votre logement, en insistant sur les zones humides et sombres : salle de bains, cuisine, placards, etc. N’oubliez pas de dépoussiérer vos objets et textiles stockés.
  2. Gardez vos aliments secs dans des boîtes hermétiques et veillez à ce que vos denrées alimentaires soient bien protégées des intrusions d’insectes.
  3. Pour lutter contre les psoques, pensez à aérer quotidiennement votre domicile afin de réduire l’humidité ambiante. Si nécessaire, installez un déshumidificateur et traitez les moisissures présentes sur les murs ou autres surfaces.
  4. Concernant l’anthrène, vérifiez régulièrement l’état de vos tapis et textiles, surtout s’ils sont stockés dans des endroits sombres. Vous pouvez également utiliser des pièges à phéromones pour détecter leur présence et traiter rapidement les zones infectées.
  5. Si vous êtes envahi par le pou rouge, envisagez de protéger votre habitat contre les oiseaux en installant des filets de protection, des pics anti-pigeons ou encore un dispositif répulsif.
  6. Enfin, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel de la désinsectisation si l’infestation devient ingérable. Il saura évaluer la situation et mettre en œuvre les moyens adaptés pour vous débarrasser définitivement des marrons insectes.

En suivant ces quelques conseils, vous devriez rapidement venir à bout de ces nuisibles et retrouver le confort de votre intérieur. Bonne chasse !

Publications similaires